Sainte Monique

Pourquoi fêtons-nous la Sainte Monique le 27 Août ?

Histoire de Sainte Monique : mère de Saint Augustin (vers 331-387)

Sainte Monique est la mère de Saint Augustin, son fil est connu pour avoir rédigé « Les Confessions » où il raconte sa quête de Dieu et où il présente sa Mère Sainte Monique.

Élevée dans le christianisme, elle épouse Patrice, homme riche mais païen et dissolu, à qui elle donnera trois enfants. Sa patience exemplaire parviendra à le pousser à la conversion quelque temps avant sa mort en 371.

Son fils aimé, Augustin semble dans un premier réitérer les errements de son père et refuse obstinément le baptême. A défaut de pouvoir le convaincre, elle prêche par l’exemple, le jeûne, la prière et la veille. A la suite du départ d’Augustin pour Rome, Monique se met à sa poursuite. Elle le retrouve à Milan, où prêche l’évêque Saint Ambroise.

Ensemble, ils parviendront à force de logique et de prêche à convaincre Augustin d’accepter le baptême en 387. Sainte Monique meurt sur le chemin du retour pour l’Afrique à Ostie. Ses reliques y seront conservées, à l’église Sant’Agostino, après un passage par l’abbaye d’Arrouaise, où les chanoines augustiniens en promouvront le culte.

Date de la fête : 27 août
Etat : Veuve
Naissance : vers 331, Tagaste (Afrique du Nord)
Mort : 387, Ostie
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : mères, veuves

Citation de Sainte Monique

Monique, restée veuve, prit un nouvel essor vers Dieu. Pendant vingt ans, elle pria sur les débordements d’Augustin, sans perdre courage et espoir. Un jour, un évêque d’Afrique, témoin de sa douleur, lui dit: « Courage, il est impossible que le fils de tant de larmes périsse!« 

Autre fête le 27 août

  • Saint Guerin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *