Sainte Kateri Tekakwitha

Pourquoi fêtons-nous la Sainte Kateri Tekakwitha le 14 juillet ?

Histoire de Sainte Kateri Tekakwitha (1656-1680)

Sainte Kateri Tekakwitha Cette sainte a été béatifiée par Jean Paul II est une fille d’un chef mohawk, Kateri n’a que 4 ans lorsque sa famille est emportée par une épidémie de variole. La maladie la touchera et lui laissera un visage grêlé et une vue déficiente.

Adoptée par son oncle, chef du clan des tortues elle se sent attirée par la foi chrétienne (sa mère était convertie au catholicisme). Cette recherche l’amène à 20 ans à se faire baptiser par un père Jésuite.

Mais son zèle de convertie lui vaut bientôt l’hostilité de sa tribu, et la méfiance se mue finalement en persécution sur elle. Kateri sera menacée de torture et de mort si elle ne renie pas sa nouvelle religion. Contrainte de fuir les siens, elle se réfugie dans une communauté de chrétiens indigènes à Kahnawake (Québec). Elle y mènera jusqu’à sa mort une vie de prière, de pénitence, de dévouement aux anciens et de chasteté.

Cependant, les mortifications qu’elle s’impose altèrent son état de santé et elle meurt à 24 ans. Des témoins diront avoir vu s’effacer les cicatrices de la variole au moment de sa mort. Première Indienne d’Amérique béatifié, Kateri est vénérée avec une ferveur particulière chez les catholiques amérindiens.

Date de la fête : 14 juillet
Etat : convertie mohawk
Naissance en 1656 à Ossernon (actuelle Auriesville, Etat de New York)
Mort en 1680 à Kahnawake
Date de béatification : –
Date de canonisation : 1980
Emblème / symbole associé au Saint : Lis, tortue
Patronage : défenseurs de l’environnement, exilés

Citation de Sainte Kateri Tekakwitha

« Qui est-ce qui m’apprendra ce qu’il y a de plus agréable à Dieu afin que je le fasse ? »

Autre fête le jour de la Sainte Kateri Tekakwitha (14 juillet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *