Sainte-Catherine-de-Sienne

Sainte Catherine de Sienne

Pourquoi fêtons-nous la Sainte Catherine de Sienne le 29 avril ?

Histoire de Sainte Catherine : mystique et Docteur de l’Eglise (1347 – 1380)


Sainte Catherine est l’avant-dernière des vingt-cinq enfants d’une famille de teinturier de Sienne en Italie. Très jeune, Catherine renonce à se marrie et fait vœu de chasteté après avoir reçu une vision du Christ reçue à l’âge de 7 ans.

Elle résistera à toutes les tentatives de ses parents pour la faire renoncer à son projet de rentrer dans les ordres et elle prendra l’habit de tertiaire dominicaine vers l’âge de 20 ans.

Dans un premier temps, elle se retirera comme ermite puis après avoir reçu l’expérience du mariage mystique et reçu les stigmates de la passion, elle deviendra servante dans un hôpital où elle s’immergera dans le travail.

Installée à l’hôpital, elle commencera à prêcher le repentir et la réforme, très vite elle s’avérera être une prédicatrice d’exception. Un groupe de fidèles appelé caterinati , se constitue autour d’elle. Ils portent témoignage de son pouvoir de persuasion et ils l’accompagnent dans ses voyages.

Au fur et à mesure, l’apostolat de Sainte Catherine de Sienne se déploie de plus en plus largement. En 1375, cherchant à ramener la paix entre les principautés d’Italie, elle se rend à Avignon et implore le pape Grégoire XI de rentrer à Rome. Il s’y résout mais meurt en 1378, et son successeur Urbain VI se voit aussitôt opposer un rival. Sainte Catherine rédigera un grand nombre de lettres pour appeler à l’obéissance les adversaires du pape, elle deviendra sa conseillère écoutée.

Elle ne verra pas le retour à l’unité de l’Eglise, elle succombera à une attaque dans ses dernières années. Son confesseur Raymond de Capoue rapporte que l’hostie était sa seule nourriture.

Après sa mort, des reliques seront rapportés à Sienne où elles demeurent encore à la basilique Saint Dominique. L’église Sainte Marie sopra Minerva de Rome abrite sa sépulture.

Les récits de Sainte Catherine de Sienne dont on conserve plus de 300 lettres révèlent une femme simple mais ardente, usant du même ton sans détours et avec tous ses correspondants.

Elle devenue la première femme docteur de l’Eglise en 1970.

Fête : 29 avril
Etat : Docteur de l’Eglise et mystique
Naissance : 1340 à Sienne en Italie
Mort : 1380 à Rome
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : Dominicains

Citation de Sainte Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *