Sainte Barbe

Pourquoi fêtons-nous la Sainte Barbe le 4 décembre ?

Histoire de Sainte Barbe : martyre et sainte patronne des des pompiers (IIIe siècle – 306)

Sainte Barbe est une figure importante du Moyen-Âge. Elle fait partie des 14 saints intercesseurs du Moyen-Âge. Barbe vit recluse dans une tour enfermée par sa famille. Son père Dioscore est un riche marchant est un homme cruel et un païen adorant les idoles.

Après s’être convertie, Sainte Barbe s’évade de sa prison et fait percer une 3ème fenêtre à sa cellule. Son père fou de rage de la voir chrétienne fera incendier la tour, mais Barbe réussira à s’évader par une brèche apparue miraculeusement.

Dénoncé par un berger qui révèle sa cachette, elle est arrêtée par les autorités et elle est sommée d’abjurer sa foi. Barbe refuse et subit les pires supplices, mais cicatrise instantanément. Son père finira par lui couper la tête et sera tué foudroyé par un éclair. Après sa mort, de nombreuses reliques de la sainte furent transportées en divers pays.

La fête de la Sainte Barbe a été supprimé du calendrier par l’Eglise en 1969. Elle reste cependant très populaire et de nombreuses fêtes populaires ont lieux, le célèbre bal des pompiers se déroule le 4 décembre.

Fête : 4 décembre
Etat : martyre, vierge
Naissance : IIIe siècle à Nicomédie (Turquie)
Mort : 306 à Nicomédie (Turquie)
Date de canonisation : Avant 1588
Patronage : pompiers

Prière de Sainte Barbe

Ô mon Seigneur et mon Roi, qui couvrez quand il vous plaît le ciel de nuages et la terre de ténèbres, cachez, je vous en supplie, la nudité de mon corps, afin que les yeux des infidèles ne le voyant point, ils n’aient pas sujet de faire des railleries de votre servante

Autres fêtes le 4 décembre

Pour en savoir plus sur Sainte Barbe :

  • http://www.stebarbe.com/stebarbe.php
  • http://www.pompiers.fr/pompiers/rendez-vous/sainte-barbe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *