Sainte Agnès de Bohème

Sainte Agnès de Bohème

Pourquoi fêtons-nous Sainte Agnès de Bohème le 2 mars ?

Histoire de Sainte Agnès de Bohème : religieuse et abbésse de l’ordre des Clarisses (1205-1282)

Sainte Agnès de Bohème est la principale sainte d’Europe centrale du Moyen-Âge. Elle est la fille du roi Otakar 1er, mais elle tournera rapidement le dos à ses origines nobles pour devenir « un exemple de foi » selon les mots du pape Jean-Paul II qui prononcera sa canonisation.

Malgré qu’elle soit promise à plusieurs princes, Agnès décide très jeune de se consacrer à Dieu et de mener la vie austère et chaste d’une épouse du Christ. Elle effectuera de nombreux échanges avec Sainte Claire et Saint François d’Assise.

En 1231, elle fondera la branche praguoise de l’ordre des Clarisses ainsi qu’un couvent et un hospice. Pauvre par choix, elle soignera elle-même les malades, ne refusant aucune tâche.

Fête : 2 mars
Etat : religieuse, abbesse
Naissance : 1205 à Prague
Mort : 1282 à Prague
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : personnes atteintes de maux d’oreilles

Citation de Sainte Agnès de Bohème

 » – « 

Autres fêtes le 2 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *