Saint Vincent

Pourquoi fêtons-nous la Saint Vincent le 22 janvier ?

Histoire de Saint Vincent : diacre martyr et saint patron des vignerons (II siècle-304)

Saint Vincent a été formé par l’évêque Valère de Saragosse qui le nommera Diacre de la ville. C’est avec le même évêque qu’il sera soumis à la torture et à de cruels supplices en 305.

Victimes des persécutions de Dioclétien

Après avoir été nommé diacre de la ville de Saragosse, Saint Vincent est arrêté à Valence (comme Saint Laurent) pendant les persécutions de Dioclétien (304). Le saint parviendra à convertir son geôlier, mais lorsqu’on lui demande de jeter les saintes écritures au feu, il refuse et il est condamné au supplice du grill. Après sa mort, on dit que des corbeaux garderont son corps jusqu’à son enterrement.

Un patronage et un culte très populaire

Le culte du saint patron des vignerons se développera pendant la période du V au VII siècle, il sera très présent dans les régions viticoles. Une basilique sera construite en son honneur sur le Guadalquivir à Cordoue. Elle deviendra plusieurs siècles plus tard une cathédrale.

Les reliques du saint seront transportées par bateau jusqu’au Cap Vert puis elles reviendront à Lisbonne au Portugal en l’année 1 173. Des navigateurs du XVI ème siècle, nommeront « Saint Vincent » en l’hommage du saint l’une des îles du Cap Vert .

Fête : 22 janvier
Etat : diacre, martyr
Naissance : IIème siècle, Huesca en Espagne
Mort : 304 à Valence en Espagne
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : vignerons

Citation de Saint Vincent

Saint Augustin dira du saint : « A travers cette ténacité, on discerne la puissance de Dieu. »

Autres fêtes le 22 janvier

  • Saint Anastase le Persan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *