Saint Philippe II de Moscou

Pourquoi fêtons-nous la Saint Philippe le 9 janvier ?

Histoire de Saint Philippe II de Moscou : Métropolite et martyr (1507-1569)

 

La vie de Saint Philippe II de Moscou a été marquée par le conflit entre l’Eglise et l’état. Le saint est né dans une famille noble, son nom est « Fédor Kolytchev », il entre enfant à la cour du grand prince de Russie et se lie d’amitié avec le jeune héritier de la couronne, futur Tsar sous le nom de « Ivan le Terrible ».

Il s’engage ensuite dans l’armée, mais en 1537  il est impliqué dans un complot contre le pouvoir et contraint de prendre la fuite. Il trouve refuge au monastère de Solovets sur une île de la mer blanche. Après quelques temps au monastère, il devient abbé en 1547, où il prendra le nom de Philippe. Il lancera de nombreux grands travaux : construction, drainage et génie agricole à travers ses terres.

Un sacrifice de sa vie

En 1565, Saint Philippe est élu métropolite à Moscou (primat de l’Eglise Orthodoxe Russe), le saint devient le deuxième homme le plus puissant du royaume Moscovie d’Ivan IV. Ce dernier a certes favorisé son élection, mais Ivan reste un homme profondément paranoïaque et instable, qui ira jusqu’à tuer son propre fils dans un accès de colère.

Cherchant à étouffer tout germe de contestation, le Tsar force l’Eglise à approuver la création d’une police secrète « l’opritchniki« . C’est alors que Saint Philippe lui retire alors son soutien et critique la violence aveugle exercée contre le peuple. Saint Philippe insiste et supplie le souverain de mettre un terme à la répression, mais Ivan refuse de l’écouter. C’est alors que le Saint décide de l’interpeller publiquement pendant la divine liturgie de la messe à la cathédrale Moscou.

Suite à cette acte, il est jeté en prison et accusé de sorcellerie. Il sera affamé dans différents institutions monastiques puis enchaîné dans une cellule du monastère des Pères à Tver.  Il y mourra exécuter par un soldat du Tsar.

Les reliques de Saint Philippe seront translatées vers Solovets, en 1590. Son corps sera miraculeusement conservé. En 1652, des miracles se produisent et le Tsar Alexis fera rapatrier les reliques à Moscou.

Fête : 9 janvier
Etat : métropolite, martyr
Naissance : 1507 à Galitch en Russie
Mort : 1569 à Tver en Russie
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : Eglises Orthodoxes

Citation de Saint Philippe II de Moscou

« Dieu rejette celui qui n’aime point son prochain.

Je dois te le dire, dussé-je en mourir.»

Philippe sermonant Ivan IV à la cathédrale de Moscou

Autres fêtes le 9 janvier

  • Saint Adrien de Cantorbéry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *