Saint Pantaléon

Pourquoi fêtons-nous la Saint Pantaléon le 27 juillet ?

Histoire de Saint Pantaléon (?-303) martyr

 

Saint Pantaléon est natif de la région chrétienne de Nicomédie, dans l’ouest de l’Asie Mineure. Il est le fils d’un riche païen et d’une mère chrétienne, Sainte Eubule.

Il étudie la médecine et devient le médecin personnel du futur empereur Galère Maximien. Ayant à cette époque abonné la foi, il revient à Dieu sous l’influence de Saint Hermalaüs. Les témoignages des miraculeux pouvoir de guérison de Saint Pantaléon abondent.

On raconte qu’il se mesure un jour à deux médecins païens pour traiter un paralytique, et guérit l’homme en prononçant le nom de Jésus. Dénoncé comme chrétien lors des persécutions de Dioclétien, il est cloué à un arbre en une parodie de crucifixion puis décapité.

Ses reliques (essentiellement des fioles de sang séché) sont vénérés à Istanbul, Madrid, Lyon et Ravello (Italie). Chaque année pour la fête du saint, le sang présent dans la fiole de Ravello se liquéfie.

A Venise, l’église qui lui est dédié est l’un des plus spéctaculaires qui aient été construites en l’honneur des premiers martyrs. Son nom est familier en tant que l’un des 14 saints intercesseurs.

Date de la fête : 27 juillet
Etat : martyr
Naissance : III siècle à Nicomédie (Turquie)
Mort en 303 près de Constantinople 
Date de béatification : 
Date de canonisation : avant 1588
Emblème / symbole associé au Saint :  –
Patronage : –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *