25 juillet - Saint jacques le majeur

Saint Jacques le Majeur

Pourquoi fêtons-nous Saint Jacques le Majeur le 25 juillet ?

Histoire de Saint Jacques le Majeur  (I siècle avant JC ; 44)

Saint Jacques est le fils de Zébédée, il fait partie des douzes apôtres du Christ. Jacques est la traduction française du nom hébreu de Jacob. Certains écrits font de lui le cousin de Jésus, par sa mère, soeur de Marie. Comme tous les hommes de sa famille, Saint Jacques est un pêcheur de la mer Galilé.

Saint Jacques est appelé « le Majeur » pour le distinguer de son cadet Jacques « le mineur ». Dans l’évangile selon Saint Marc, Jésus surnomme Jacques et Jean de Zébédée les « fils du tonnerre » en raison de leur zèle apostolique. Il fait partie des trois apôtres les plus proches du Christ avec son frère Jean et Pierre.

Le Christ les choisira comme témoin de la transfiguration puis de son agonie à Gethsémanie. Sa grande ressemblance avec Jésus est la raison pour laquelle Juda Iscariote identifie ce dernier aux yeux des gardes en lui donnant un baiser.

Il sera le premier apôtre à subir le martyr. Saint Jacque le Majeur est décapité sur ordre (et celon certains écrit par la main) du roi Hérode Agrippa pour apaiser la colère des juifs. Son accusateur se repent au dernier moment et est exécuté avec lui.

Saint Jacques : un culte populaire !

Saint Jacques est resté à Jérusalem après la Crucifixion pour y prêcher l’Evangile. Mais certains écrits lui prêtent d’avoir traversé la Méditerranée pour aller christianiser la lointaine Hispanie (Espagne), à l’autre bout de l’empire Romain, après quoi il serait rentré en Terre sainte pour y subir le martyr. En Espagne, on le vénère dans la basilique de Notre Dame du Pilier à Saragosse.  La Vierge serait apparu sur ce lieu à Saint Jacques alors qu’il prêchait.

Suite à la décapitation de Jacques, on raconte que ses disciples auraient emmené son corps décapité jusqu’en Hispanie. Il aurait accosté au port Galicien d’Iria Flavia (appelé aujourd’hui Padron) près de Compostelle.

Saint patron des croisés et de la reconquista

Il deviendra le saint patron des croisés et de la conquête de l’Espagne sur les Maures puis de l’Espagne toute entière. A partir du XVIe siècle, l’expansion des empires ibériques propage son culte au delà des mers.

 

 

Date de la fête : 25 juillet
Etat : Apôtres et Martyrs
Naissance : I siècele avant J.-C.
Mort : 44
Date de béatification : 
Date de canonisation : avant 1588
Emblème / symbole associé au Saint :  coquille Saint Jacques, cape et bâton de pèlerin, chapeau à larges bords épée
Patronage : Pèlerins, laboureurs, cavaliers, Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *