Saint Hilaire de Poitiers

Pourquoi fêtons-nous la Saint Hilaire le 13 janvier ?

Histoire de Saint Hilaire de Poitiers : évêque de Poitiers (315-367)

Saint Hilaire est née en 361 dans une famille noble païenne. Son éducation est stricte et jeune, il apprend le latin et le grec. C’est grâce à cette connaissance qu’il a l’occasion d’étudier les textes qui le poussent à se convertir.

Il reçoit le baptême en 345, il a 30 ans. Quelques années plus tard, il deviendra évêque de Poitiers. Il défend avec force le « Dogme Trinitaire » du concile de nicée largement accepté chez les Orthodoxes. La particularité du « Dogme Trinitaire » est qu’il fait du Père, du Fils et du Saint-Esprit trois entités consubstantielles de toute éternité. Alors que les partisans de d’Arius voit en Jésus, le fils de Dieu, un être créé et donc inférieur au Père.

Cette dispute prendra un tour politique et Saint Hilaire sera contraint à l’exil en 356 sur ordre direct de l’empereur romain Constance II. Il s’installera en Phrygie, où il composera son principal ouvrage « De Trinitate ». Cette oeuvre est le premier traité de théologie chrétienne rédigé en latin.

Saint Hilaire rentrera en 361 à Poitiers. A son retour, il aidera Saint Martin (11 novembre) à la création d’un ermitage puis d’un monastère. Il continuera aussi à lutter contre l’hérésie aerienne non seulement en France, mais aussi dans d’autres endroits du monde chrétien.

Fête : 13 janvier
Etat : évêque, docteur de l’église
Naissance : 315 à Poitiers (France)
Mort : 367 à Poitiers (France)
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : –

Citation de Saint Hilaire de Poitiers

 » Fais, ô Seigneur […] que je t’adore notre père, et ton fils avec toi; que je mérite ton Esprit Saint, qui procède de toi par ton fils unique. Amen. »

Autres fêtes le 13 janvier

  • Saint Kentigern
  • Saint George Fox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *