Saint Dominique de Silos

Pourquoi fêtons-nous la Saint Dominique le 20 décembre ?

Histoire de Saint Dominique de Silos : Bénédictins et père supérieur (1000-1073)

Saint Dominique devient moine dans un monastère bénédictin puis père supérieur du monastère de San Millan de la Cogolla, avant d’être chassé par le roi de Navarre, déterminé à annexer les terres du monastère. Le roi Ferdinant Ier de Castille accueille Dominique et le nomme père supérieur du monastère de San Sebastian, près de Burgos.

Il y effectuera de nombreux travaux de restaurations, en effet le monastère est en ruine quand y sera nommé. Le monastère San Sebastian qui sera renommé plus tard monastère de Santos Domingo de Silos est aujourd’hui l’un des plus beaux monastères romans d’Espagne.

Le Saint fait du monastère un centre majeur du savoir et de l’artisanat. Il travaille aussi activement à la libération de chrétiens détenus par les maures de l’Espagne du centre et du sud. Le sceptre de Saint Dominique est invoqué par les femmes enceintes. A sa mort il devient l’un des saints les plus vénérés de l’Espagne du Moyen-Age. De nombreux miracles lui sont attribués.

Fête : 20 décembre
Etat : dominicains
Naissance : 1000, Navarre
Mort : 1073, Silos (Espagne)
Date de canonisation : avant 1588
Patronage : Prisonniers, femmes enceintes

Autres fêtes le 20 décembre

  • Saint Daniel de Serbie
  • Saint Ignace le Théophore
  • Saint Jacob
  • Saint Jean le Tailleur
  • Saint Libéral
  • Saint Philogone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *